/Pompe relevage
Pompe relevage2018-10-04T15:31:12+00:00

Pompe relevage et Station Relevage?

Pompe relevage et station de relevage sont des termes qui vous sont étrangers ? C’est peut être une bonne chose : cela signifie que vous n’avez pas encore eu de soucis d’eau sur votre terrain ! Mais qu’allez-vous faire en cas de problème en rapport avec l’assainissement ? Que vous lisiez cet article parce que le problème est déjà là ou que cela soit à titre informatif, nous allons essayer de vous éclairer au mieux sur ces appareils qui pourraient un jour vous êtres forts utiles.

Pompe relevage et station de relevage, nous faisons le point.

 

A quoi servent ces pompes ? Et une station de relevage, qu’est-ce que c’est ?

La pompe relevage est un équipement d’assainissement le plus souvent électrique. Elle a pour rôle d’évacuer les eaux usées provenant de la maison. Plus spécifiquement elle permet l’évacuation des eaux provenant d’ustensiles tels que les machines à laver, les lavabos, les WC, etc…

Une pompe de relevage est en général actionnée par un moteur électrique (nous pouvons par ailleurs vous recommander d’activer son mode automatique en cas de modification soudaine de la masse d’eau à évacuer). Cette pompe récupère les eaux usées dans le but de les faire remonter puis les acheminer votre un système d’assainissement individuel, propre à  votre habitat. En fonction des cas, il est aussi possible que l’eau soit menée directement vers les conduits de la commune où vous résidez.

Très simple d’utilisation, il vous suffit de brancher votre pompe de relevage à n’importe quelle prise de la maison pour garantir la bonne évacuation des eaux usées de la maison

 

Il s’agit tout simplement de la structure accueillant la pompe relevage ! 

Pourquoi investir dans une station / pompe relevage ?

Comme vous avez pu le comprendre, les gens investissent dans ces stations afin de faire évacuer leurs eaux usés.

Néanmoins, il ne s’agit pas d’une station de « relevage » pour rien : dans le cadre de l’assainissement non collectif* des eaux, une telle station / pompe doit être installée lorsque les eaux usées ne parviennent pas à s’évacuer naturellement (problème de gravité par exemple). Cela sera par exemple le cas quand le traitement des eaux s’effectuent en amont de l’habitation, quand l’endroit du traitement se situe loin sous terre et qu’il est impossible pour vos eaux de le rejoindre ; ou encore cas de tertre d’infiltration.

 

*cela signifie que votre maison n’est pas reliée au réseau d’eaux usées de votre commune. Un dispositif indépendant vous est donc imposé de fait.

Ce type de pompe peut-il servir à l’évacuation des eaux pluviales ?

 

La réponse est oui !

Nous pouvons par exemple citer les vide-caves sont en effet des types spécifiques de station de relevage pour eaux claires. Comprenez eau de pluie ou eaux non souillées. Ces dispositifs sont souvent portables et peuvent être très utiles en cas d’inondation dans les sous-sols. Ce format leur permet aussi d’être employés pour vider rapidement une piscine pneumatique, etc...

 

Que devez-vous regarder chez vous en amont de l’achat d’une station de relevage ?

 

  • Le type d’eau que vous voulez évacuer.
  • Le débit.
  • La hauteur à laquelle les fluides devront être relevés.

Vous l’aurez compris, les critères sont donc purement subjectifs et dépendent des besoins de votre maison, du nombre de litres à évacuer, etc…

En cas de doute, n’hésitez pas à consulter un professionnel qualifié avant de vous rendre en magasin pour effectuer votre achat ou de chercher sur internet.

 

Station de relevage KSB

Station de marque salmson

 

Quels critères prendre effectivement en compte lors de l’achat ?

 

  • La puissance de la pompe relevage.

Comme nous avons pu le mentionner plus haut dans cet article, les stations de relevage contiennent une pompe motorisée leur permettant de capter les eaux usées de la maison afin de les évacuer.

Ce moteur fonctionne donc à l’électricité… mais erreur à ne pas faire : se baser uniquement sur la puissance de la pompe pour faire son choix ! Beaucoup de personnes commettent cette erreur et assimilent puissance à efficacité.

En réalité,  la puissance évaluée en Watt ne donne pas une idée claire de la puissance effective du dispositif ! Paradoxalement, une pompe ayant beaucoup de Watts peut ne réussir à remonter l’eau que sur quelques mètres alors qu’une autre disposant de moins de Watts y arrivera mieux.

De là, il faut retenir que le nombre de Watt n’est pas forcément un bon indicateur, un bon indice de choix ! Cela met seulement en lumière la consommation électrique de l’appareil chez la plupart des modèles en vente. Dans ce sens, il faut donc préférer choisir un dispositif avec  moins de Watts, mais qui compense en offrant une pression suffisante pour relever l’eau.

 

  • L’entretien de la pompe.

Entretenir sa pompe un minimum est vital à son bon fonctionnement… prenez donc ce critère en compte avant de choisir une pompe qu’il faudra enterrer à plusieurs mètres sous Terre ! Son accessibilité pour l’entretien ou en cas de problème parait ainsi légèrement compromise. En moyenne, sachez que la pompe de relevage se vérifier 4 ou 5 fois par an. Si vous ne voulez pas que cela soit le grand chantier, préférez les stations disposant d’un accès facile.

 

  • Le débit maximal supporté par la pompe.

Si vous avez bien respecté ce que nous avons mentionné plus tôt, vous devriez être capable d’estimer votre débit ! Cette information est en effet importante lors de l’achat de votre station.

Sachez que ce critère est celui à prendre le plus en considération !

Le débit maximal est exprimé en m3/h et ce résultat donne les performances de votre pompe. Attention, soyez conscient que le débit maximum peut être diminué une fois installé chez vous en fonction par exemple de la hauteur des hauts que vous souhaitez relever : plus le dénivelé est important et plus le débit sera faible pour des raisons évidentes de gravité. Notez que la qualité de votre tuyauterie aura aussi une influence sur ses performances.

Afin d’éviter de vous tromper nous vous recommandons fortement de consulter la « courbe caractéristique » du modèle tout en prévoyant une marge d’adaptation de 10%. C’est essentiel pour déterminer si une pompe peut faire l’affaire chez vous ou non. En cas de doute, n’hésitez pas encore une fois à demander des conseils à un professionnel qui estimera avec davantage de rigueur et d’expérience les besoins de votre maison.

 

  • La température de l’eau à évacuer.

Sachez qu’en général la température de l’eau ne pose pas de souci particulier pour un usage « normal » de votre pompe. Comprenez par-là, une température raisonnable de l’eau que vous évacuez.

Si pour une raison X la température de l’eau que vous deviez évacuer devait dépasser les 90 degrés Celsius il faudrait alors vous pencher plus en détail sur les caractéristiques de votre pompe. Encore une fois, en cas d’hésitation, consultez un professionnel ne peut vous apporter que du plus.

 

  • Le type d’eau que vous désirez drainer.

Certaines eaux sont plus boueuses que d’autres, contiennent davantage de particules diverses que d’autres. Il s’agit du dernier paramètre à prendre en considération lors de l’achat de votre station de relevage.

Il va donc falloir vous intéresser à la granulométrie qui est usuellement exprimée en mm pour faire votre choix ! Pour plus de renseignement, nous vous conseillons de vous rendre directement en magasin ou de consulter un professionnel. A titre indicatif, sachez que plus l’eau contiendra de particules et plus ces particules seront grosses ; plus il faudra que le taux de granulométrie soit important.

 

Comment se passe l’installation d’une pompe relevage ?

Vous avez trouvé la pompe qu’il vous fallait mais vous avez encore un doute : comment est-ce que cela s’installe ?

Sachez tout d’abord qu’il est impératif d’obtenir une autorisation auprès du Service Public d’Assainissement Non Collectif (SPANC) avant de commencer à effectuer vos travaux. Pour savoir de quel service vous dépendez n’hésitez pas à vous rendre directement à la mairie de votre ville, qui sera à même de vous fournir toutes les informations dont vous avez besoin. Veuillez également noter que des inspections de votre installation auront lieux pendant les travaux puis tous les 4 à 8 ans. Mieux vaut donc ne pas négliger cette étape sous peine de sanctions futures !

Il est possible pour un particulier d’installer seul sa pompe de relevage mais ce n’est pas sans risque puisque l’opération est généralement complexe (matériel, localisation de la pompe, liaisons avec la maison, …). Faire appel à un spécialiste est donc bien plus avantageux pour vous ; si vous voulez quelque chose qui résiste sur le long terme. S’occupant de tout, vous n’aurez plus à craindre les inspections !

 

Pompe Relevage eau usée Pompe Relevage Eau Pluie  Pompe Relevage Eau Domestique